Tourisme culturel ou tourisme et culture?

Avec ses 14000 bâtiments et sites classés, ses 26000 inscrits à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques, ses 4000 musées et 2000 festivals, la France possède un patrimoine culturel varié et de qualité qui contribue à en faire une des destinations touristiques les plus attrayantes du monde. Elle a donc toutes les cartes en main pour se lancer à la conquête du tourisme culturel. Marion Zira

Qu’est ce que le tourisme culturel?

Définir le tourisme culturel n’est pas une tache aisée car si le tourisme a une définition précise et officielle, la culture, elle, n’en a pas. Ses différentes définitions varient dans le temps et dans l’espace et peuvent se décliner à l’infini. Par exemple, on regroupe sous le terme de « culture » l’ensemble des patrimoines bâtis et architecturaux mais également tout ce qui relève du patrimoine dit immatériel comme les paysages, les savoir-faire, les us et coutumes, les langues, les légendes ou encore l’histoire… Le phénomène est donc difficile à cerner.

Toutefois, le Programme Européen sur l’Impact du Tourisme Culturel (PICTURE) le définit de la façon suivante : « le tourisme culturel est une forme de tourisme centré sur la culture, l’environnement culturel, les valeurs et styles de vie, le patrimoine local, les arts plastiques et ceux du spectacle, les industries, les traditions et les ressources de loisirs de la communauté d’accueil. […]Il ne doit pas seulement être considéré comme une activité économique identifiable, mais plutôt comme englobant toutes les expériences vécues par les visiteurs d’une destination au-delà de leur univers de vie habituel […] ».

Il acquerra toute sa signification en réponse à la banalisation excessive des offres touristiques et à l’uniformisation des lieux d’accueil induites par le tourisme de masse qui entraîneront un phénomène de lassitude chez des consommateurs de plus en plus nombreux et surtout de plus en plus exigeants en matière d’offre touristique, notamment culturelle.

Tourisme et culture: deux mondes différents

Toutefois, la réalité montre que l’association entre tourisme et culture ne va pas de soi. En effet, si le tourisme de masse est un danger réel pour le patrimoine, un tourisme ayant pour finalité la pratique culturelle comme moyen de gagner des parts de marché peut lui aussi s’avérer dangereux en raison de ses contradictions. Pour commencer, il faut garder à l’esprit que les acteurs du tourisme et ceux de la culture sont des professionnels de deux secteurs distincts qui ont des objectifs différents voire parfois contradictoires. En effet, là où les politiques culturelles rechercheront le respect et l’intégrité des faits culturels, veilleront au respect des chartes et conventions sur la protection et la valorisation du patrimoine et afficheront la volonté d’un aménagement culturel équilibré et durable du territoire, les politiques touristiques auront tendance à privilégier les lois du marché en instrumentalisant la culture vers ses avatars les plus attractifs en proposant une offre qui satisfera le plus grand nombre (ou à l’opposé en privilégiant des manifestations de prestige réservées à une élite).

Le contexte économique et social du tourisme culturel relève donc de véritables fractures puisque nous avons d’un côté les acteurs de la culture qui perçoivent leurs activités comme une mission de service publique où la notion de rentabilité est totalement absente et de l’autre les politiques touristiques qui ont pour objectifs d’augmenter le nombre de visiteurs et d’accroître les bénéfices des sites. Il existe donc parfois une incompréhension profonde entre eux lorsqu’il s’agit d’ouvrir des sites au public ou de créer des manifestations culturelles.

La culture et le tourisme peuvent donc apparaître comme deux mondes différents. Cependant, ces deux mondes ont besoin l’un de l’autre pour développer un tourisme culturel de qualité qui valorisera le territoire et ses habitants. Ils sont déjà étroitement liés car si l’ « authenticité culturelle » est devenue une valeur ajoutée appréciée du produit touristique, le tourisme a, quant à lui, renforcé la demande culturelle.

Publicités
Tagué ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :