CHRONOSSAU : une idée innovante en matière d’animation et de développement territorial

 

 

En Vallée d’Ossau, depuis mai 2010, les cyclistes amateurs peuvent enregistrer leurs temps et mesurer leurs chronos à ceux des pros. Trois cols ont été équipés de bornes pour le moment : Col d’Aubisque ( par Laruns), du Pourtalet ( au départ de Laruns) et celui de Marie- Blanque ( au départ de Bielle). Séverine Tréhet-Fouqué

Comment ça marche ?

Le système Timtoo® timing est un système de chronométrage permanent pour les parcours de sports de plein air tels que le vélo de route, VTT, course à pied, ski, alpinisme.

Les parcours sont équipés de bornes GSM qui détectent automatiquement et en permanence le passage des coureurs qui sont munis d’une puce. Les temps sont transférés automatiquement sur une plate-forme web. La puce permet donc d’enregistrer ses temps de passage aux points de chronométrage des parcours équipés du système.

Magali Messmer Di Marco avec la puce Timtoo

La borne de chronométrage permet de détecter le passage d’un sportif dans un rayon allant jusqu’à 50m et transmet directement les temps de passage des points de chronométrage vers les serveurs qui gardent en mémoire les temps effectués et présentent les classements. Cette borne fonctionne de manière totalement autonome et peut donc être installée aussi bien sur une structure existante qu’en pleine nature

La borne timtoo installée à Bourg d'Oisans

Concrètement pour nous!!!

Vous vous équipez d’une puce que vous louez 3€ par jour (ou 5€ pour 3 jours) auprès des Offices de tourisme de la vallée d’Ossau, pour le moment ou sur internet, et grâce à cela vous pourrez comparer votre chrono à celui des autres mais aussi à celui des pros car ce sont les coureurs de l’équipe de la française des jeux qui ont effectués les chronométrages de référence, avec notamment le nayais Matthieu LADAGNOUS.

Vous allumez votre puce au départ du col et l’éteignez à l’arrivée où sont situées les bornes. Puis vous pouvez retrouver vos temps sur le site Timtoo et sur le site de la vallée d’Ossau.

Pourquoi en Vallée d’Ossau ?

Des cols mythiques!

En vallée d’Ossau, on retrouve des cols mythiques du Tour de France comme le col de Marie Blanque ou le col du Pourtalet, et un environnement qui favorise les sports de pleine nature.

C’est Francis COUROUAU, président de la Communauté de Communes de la vallée d’Ossau (CCVO), également président de l’agence du numérique des Pyrénées Atlantiques qui est à l’origine de ce projet en vallée d’Ossau.

Pour la CCVO ce système représente un investissement de 15000€, financé pour 60% par des aides de l’état, de la région et du département dans le cadre du pôle touristique pyrénéen.

Une installation dans la « douleur »!

Les installations en vallée d’Ossau ont été réalisées avec les contraintes dues au terrain. Le système Timtoo ne fonctionne qu’avec le réseau Bouygues, exclusivement, ce qui n’a pas simplifié son installation puisque ce réseau s’avère inexistant sur certains de nos cols! « Cette absence de signal a retardé l’installation des bornes sur les trois cols de la vallée d’Ossau. Pour équiper le col du Pourtalet, il a fallu se relier au réseau espagnol avec Vodafone, pour le col de Marie Blanque, nous avons dû  installer une antenne amplificatrice… », explique Laurent JAVELOT en charge du projet pour la CCVO.

Ça marche?

Pour le moment, ce système n’est pas encore très connu dans notre région mais il est assez développé dans les Alpes  et rencontre un certain succès à l’Alpe d’Huez, le Mont Ventoux, Col de l’Iseran …et en Suisse pays d’origine du système. En Vallée d’Ossau, en effet entre les problèmes rencontrés lors de l’installation et le manque de recul lié à ces contretemps, seulement trente utilisateurs ont profité de cette technologie depuis mai 2010. Pour 2012, des projets sont néanmoins en cours sur la vallée des Gaves, Bagnères de Luchon…

Même, si cela s’avère n’être qu’une offre complémentaire de service touristique, les responsables du projet vont tenter de trouver des partenariats pour faciliter l’usage et l’accès à cette puce et en développer l’usage. Outre la Mondovélo 2010, course cycliste entre Pau et le col du Tourmalet, qui réunit 10 000 coureurs, anciens professionnels, peoples et anonymes du monde entier, la CCVO va s’associer à des clubs et professionnels du cyclotourisme, et entamer un partenariat avec le Tour du Piémont Pyrénéen.

Néanmoins, le système de puce n’est pas réservé au monde du cyclisme ou du cyclotourisme mais est aussi adapté au ski, à la randonnée, au VTT…, ce qui devrait permettre de rentabiliser le système et de l’utiliser toute l’année. En effet, les bornes sont démontées début décembre, et remises pour avril, ce qui correspond à la baisse de pratique du cyclotourisme, et vont ainsi servir pour certaines courses à pied.

Publicités
Tagué , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :