Quelques conseils pour se lancer dans le e-commerce

Aujourd’hui, l’émergence des nouvelles technologies pousse de plus en plus de vendeurs à tendre vers le e-commerce. Ce secteur est en pleine expansion malgré la crise, et ne cesse de croitre d’année en année. Mais comment se lancer dans le e commerce ? Comment attirer le client dans un secteur de plus en plus concurrentiel ? L’explosion de ce domaine a entrainé une multiplication de prestataires de commerce électronique. Le choix en devient alors d’autant plus compliqué pour les néophytes. Voici quelques astuces :                

                                                                                                                                                                                                                          Jérémy Salomon

Les chiffres concernant l’évolution de ce secteur ces dernières années parlent d’eux mêmes : une augmentation du chiffre d’affaire global de +31% de 2008 à 2009, +28% de 2009 à 2010. Pour le consommateur, le e-commerce représente un gain de temps, pas besoin de se déplacer, des prix plus attractifs la plupart du temps, une gamme de produits plus étendue. Avant de se lancer, il convient néanmoins de bien maitriser son sujet. Voici quelques conseils à prendre en considération:

Tout d’abord il est important de bien cibler sa clientèle c’est pourquoi la plupart des nouveaux e-commerçants optent pour des niches de marché. Vous y trouverez une concurrence moins forte que sur les marchés classiques, ce qui constituera un avantage non négligeable pour le lancement d’un site.

Louer, acheter, faire ou faire faire ?

Au départ le plus simple est de louer son site. Cela permet d’avoir l’aide de professionnels pour un coût très faible voire nul. On peut alors citer des professionnels comme Zlio ou encore Powerboutique. Cependant, ceux ci ne permettent pas d’innovation au niveau technique. Vous pourrez cependant choisir de changer de formule selon l’évolution de votre site, et pourquoi pas passer à une boutique en ligne sur mesure.

Au niveau du paiement, mieux vaut passer par un courtier en paiement, comme Paypal par exemple. Son usage est très simple et de nombreux clients utilisent déjà ce mode de paiement. Paypal encaisse les paiements à votre place et se reverse une commision à chaque transaction.

Vers un e-commerce participatif

Il s’agira également de se faire connaitre et là apparait la question du référencement. Des prestataires comme Google Adwords , SEO ou encore Goodness seront alors sollicités. L’objectif sera d’augmenter sa visibilité sur Internet ainsi que son nombre de prospects. Il faudra aussi soigner sa communication. Pour ce faire, les réseaux sociaux apparaissent comme une première solution. Cela permettra au client d’être mieux informé, et de se sentir plus proche de l’entreprise. La notion de participation y sera aussi mise en avant. En effet chaque client pourra émettre des suggestions pouvant être utile au  e-commerçant.

Il ne s’agit là que de quelques conseils pour débuter dans une activité qui nécessite une bonne préparation au préalable. Cependant, l’impressionnante évolution de ce secteur depuis plusieurs années devrait finir de convaincre les derniers indécis à se lancer.

Publicités
Tagué , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :