Les interfaces homme machine au service du développement territorial !

Aujourd’hui de nombreuses innovations voient le jour dans le domaine des interfaces homme-machine. Nouveauté que le tourisme et le développement territorial ont su s’approprier afin d’être présent sur ce domaine et d’être toujours plus performant.                                                                      

     (Par Muriel Moliner)

L’informatique est un domaine qui touche au tourisme aussi bien par les transports, que par l’hôtellerie ou les divers intermédiaires du voyage comme les tours opérateurs par exemple.
En effet, le tourisme est obligé d’innover pour permettre aux voyageurs de trouver toujours plus d’informations et ce toujours plus rapidement et de manière très simple.
Avec l’arrivée de ces nouvelles interfaces homme-machine c’est donc tout le secteur du tourisme qui est en véritable changement.

Qu’est ce qu’une interface homme-machine ?
Une interface homme machine est constituée de l’ensemble des dispositifs matériels qui permettent aux humains d’agir sur un système informatique. Cet échange d’informations peut se faire de trois manières : par le vocal, le gestuel et le visuel (et peut être bientôt avec la pensée…).
Ces systèmes sont plus communément appelé IHM.
Pour qu’un projet d’interface homme-machine ai un avenir il faut que l’interface soit utile (pertinente et en adéquation avec un réel besoin identifié) et concrètement utilisable (fiable, efficace, facile d’emploi et adaptation rapide des utilisateurs).

Offrir des informations n’importe ou avec l’interface tactile
Dans un premier temps nous allons parler des interfaces tactiles présentes dans les smartphones.
Grace à ces nouveaux téléphones portables, nous avons de plus en plus accès aux applications. Ces technologies permettent une vrai rapidité d’accès car les gens ont tout le temps leur smartphone avec eux, ils peuvent donc consulter les informations contenues dans les applications quand ils le souhaitent.
Maintenant, tous les acteurs disposent d’une application smartphone (hôtels, compagnies aériennes …) et de plus en plus de destinations touristiques suivent cette tendance.
Par exemple, les stations de ski peuvent créer des applications qui allient domaine skiables, locations d’hébergements et vie de la station aux pages de météo pour que les utilisateurs puissent avoir accès à toutes les informations nécessaires en un minimum de temps.

Ces applications permettent aussi aux voyageurs de comparer leurs voyages avec ceux des concurrents. En effet, aujourd’hui les gens veulent en permanence être reliés autres.

Dans un second temps, de plus en plus d’office de tourisme utilisent l’interface tactile sur les panneaux d’information de manière à toujours être le plus attractif et divertissant possible. En effet, le tactile permet une meilleure compréhension de tous les types de voyageurs (les jeunes comme les moins jeunes) avec par exemple une navigation grâce aux images.

Gagner du temps dans la recherche d’informations avec la géo localisation
Grace à une multitude de capteurs installés sur les téléphones portables, nous n’avons même plus besoin d’indiquer ou nous sommes. En effet, grâce à un système de géo localisation, le système informatique arrive à nous situer immédiatement.
Les acteurs touristiques se servent de cette technologie pour nous proposer les hôtels ou sites touristiques qui sont à proximité.

Avoir la possibilité de revisiter ou redécouvrir des lieux grâce à la réalité augmentée
La réalité augmentée permet de reconstituer un lieu en images 2D et 3D.
Au début utilisé par les jeux vidéo cet IHM voit de plus en plus le jour dans le domaine culturel pour des visites de musés ou de monuments très visités. Par exemple, nous pouvons visiter virtuellement la cathédrale d’Amiens grâce à la réalité augmentée.
Certaines destinations, comme le Morbihan (voir vidéo ci-dessous) n’ont pas hésité à mêler circuit touristique et jeux vidéo. Pour cela la réalité augmentée sur smartphone fait des prouesses.

Offrir des informations à tout le monde avec la reconnaissance vocale
La technologie de reconnaissance vocale permet l’exécution d’une tache avec uniquement le son de la voix. Cette technologie est surtout mise en place sur les I Phone 4S.
Par exemple, en appelant le « 3625 » nous pouvons accéder directement aux informations de la destination touristique de notre choix en annonçant vocalement le nom de destination en question. Le moteur de reconnaissance vocale traite cette information et le voyageur est automatiquement dirigé vers l’office de tourisme concerné.

Offrir une image vrai du territoire grâce aux webcams
Les webcams permettent aux voyageurs d’avoir une image en temps réel de la destination concernée, souvent celle ou ils veulent se rendre.
Ce phénomène est de plus en plus présent dans les stations de ski. Ce mécanisme permet au skieur de choisir la station ou il va se rendre en comparant toutes les destinations sur la base d’une image sure (beau temps, niveau d’enneigement …).

Les flash codes afin de mieux cibler sa clientèle
Les flash codes se sont ces petits codes barre intelligents que l’ont voit un peu partout. Ils nous permettent d’accéder rapidement et simplement aux informations associées depuis notre téléphone portable.
Il n’est donc pas rare de voir la campagne de publicité d’une destination touristique arborant un flash code renvoyant directement au site internet de l’office de tourisme correspondant. Bon moyen pour communiquer de manière ludique et originale.

D’un autre côté beaucoup de sentiers touristiques sont équipés de cette technologie. Par exemple, la ville de Sarlat les a intégrés à leur signalétique patrimoniale afin que les personnes disposant d’un téléphone compatible puissent accéder aux informations concernant le bâtiment en question.

Les technologies de reconnaissance des gestes inutilisées dans le tourisme
Tout le monde connait la reconnaissance des gestes grâce à l’avènement de la Kinect, console de jeux sans aucune manette.
Mais concrètement, le milieu du tourisme ne s’est pas encore, ou très peu approprié cette nouvelle technologie pourtant très prometteuse.

Pour terminer, certaines entreprises investissent ce secteur en proposant des mécanismes visant à rendre le processus de choix des destinations toujours plus facile et mêlant les différentes IHM.
Par exemple, Layar est un navigateur disponible sur smartphone intégrant une application de réalité augmentée. Grace à cette application nous sommes géo localisé et on nous propose sur une carte les différents sites présents sur Wikipédia. Chaque site à une fiche qui est personnalisable, on peut donc y intégrer des photos ou bien des visites en réalité augmentée par exemple.

Inutile de préciser que l’avenir nous prépare de belles choses en matière d’interface homme-machine dans le tourisme !

Muriel Moliner

Publicités
Tagué , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :